On n’est jamais trop vieux pour apprendre une nouvelle langue !

Des études montrent qu’à tout âge, n’importe qui peut apprendre une nouvelle langue.  Au-delà de l’aspect pratique et ludique, l’apprentissage d’une nouvelle langue chez les seniors permet même d’améliorer la santé cérébrale…

Neuroplasticité et personnes âgées

La neuroplasticité du cerveau diminue avec le temps, ce qui empêche les personnes âgées d’acquérir de nouvelles compétences langagières.

Elle se définit comme la capacité du cerveau à former et à restructurer les connexions synaptiques, principalement en réponse à un apprentissage ou à une blessure.

Cependant, la recherche sur la neuroplasticité remet en question l’hypothèse selon laquelle les personnes âgées ne peuvent pas apprendre une nouvelle langue.

Les chercheurs ne nient pas le fait que l’apprentissage de nouvelles choses est beaucoup plus difficile à mesure qu’une personne vieillit. Cela ne devrait cependant pas décourager les personnes âgées d’apprendre une langue !

Le bilinguisme améliore les capacités cognitives

Selon des chercheurs de l’Université d’Édimbourg, le bilinguisme est bénéfique pour la santé du cerveau. Après avoir examiné les dossiers médicaux de 648 patients atteints de la maladie d’Alzheimer à Hyderabad, les chercheurs ont découvert que les patients monolingues développaient la démence plus tôt que ceux qui parlaient deux langues.

Les experts en santé des personnes âgées sont d’accord avec Bak. Le cerveau a besoin d’exercice et l’apprentissage d’un nouveau mot chaque jour ou d’un nouveau langage peut modifier la structure et le fonctionnement du cerveau. Il peut le rendre plus efficace et plus flexible. Il est également conseillé de jouer à des jeux cérébraux qui gardent l’esprit jeune.

Cela comprend les mots croisés, les jeux de cartes et le scrabble. Les personnes âgées peuvent aussi améliorer leurs compétences en résolution de problèmes en construisant quelque chose. Si vous avez toujours voulu construire un nichoir, par exemple, ce projet vous aidera à faire travailler votre cerveau. Les experts vous suggèrent également d’emporter de l’argent comptant pour vos achats quotidiens. Compter votre changement et se rappeler des calculs mathématiques simples est un bon exercice cérébral.

Avec de l’exercice régulier, le cerveau sera plus apte à se concentrer, à se rappeler les listes, les directions et les séquences.

En savoir plus :

http://www.maintienadomicile-conseils.com/cadre-de-vie/apprendre-une-langue-etrangere-quand-on-est-senior

https://www.senioractu.com/Des-bienfaits-de-l-apprentissage-d-une-langue-etrangere-pour-nos-petites-cellules-grises_a20814.html